Astuce n°66 - Forum & Mobile: pour plus de confort, passez en "mode ordinateur"

Le Cul Bordé de Nouilles

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités !
> ACCUEIL <
36 vues

Star Wars Ep. 8 - Les Derniers Jedi (ATTENTION SPOILER POSSIBLE)

Membre hors ligne

10 sujets 189 réponses

21/12/2017 14:22 Message non lu

Salut à tous les giocagnes !

Je suis carrément outré de voir qu'aucun topic sur SW8 n'est ouvert dans cette partie du forum.

Pour ceux qui l'ont déjà vu, qu'en avez-vous pensé ? Il scinde pas mal de monde.

En introduction à ce topic, je vais vous copier la critique d'un écrivain dont j'ai parlé dans la rubrique "Livre(s) préféré(s) du forum.

Cette critique est sans SPOILER donc si vous êtes sur le sujet et que vous n'avez pas encore vu le film, vous pouvez la lire sans soucis, mais je ne peux pas garantir qu'il n'y aura pas de SPOILER dans les réponses qui suivront sur le topic

A vos claviers et bonne lecture :

Maxime Chattam :

POURQUOI J’AI AIMÉ LE DERNIER STAR WARS (et pourquoi il y a débat) – sans spoilers !

Je viens de lire un article de Thomas Schauder très intéressant et fort bien écrit dans le Monde. Il y explique, en gros, que le dernier
Star Wars divertit mais ne fait plus rêver, et que les productions Disney ne savent plus créer de mythe ni jouer avec.

Si je suis d’accord avec une petite partie de l’article, et donc avec une partie des critiques négatives du dernier Star Wars (Les derniers Jedi)
concernant le manque d’émotion dans certains passages clés, en revanche je ne comprends pas du tout cet acharnement sur la qualité artistique du film et son soi-disant « manque d’ambition créative ».

Bien au contraire.

Je ne suis pas naïf, cela fait longtemps que je n’imagine plus Disney comme une machine à rêves, c’est une entreprise capitaliste ayant
pour principal objectif de faire de l’argent. Dans un monde capitaliste ou les marchés économiques sont sans aucune pitié, faut-il s’en étonner
ou s’en offusquer ? Soyons sérieux. Oui, tout ça manque cruellement de glamour et de philanthropie, mais plutôt que de taper sur Disney, je
préfère regretter le modèle tout entier, sauf que je vis dedans et que je n’irai pas sur une île déserte pas plus que je vais tout abandonner
demain pour aller dans la rue faire la révolution en mettant le feu à cet équilibre précaire dans lequel nous (sur)vivons tant bien que mal.
Le problème n’est pas Disney, c’est son écosystème, et dans ce dernier, force est de constater que Disney s’est au contraire bien adapté pour
devenir un acteur majeur, être proactif plutôt que subir. En d’autres termes : ils sont puissants, donc libres.

Cette précision étant faite, j’en viens au fond réel de cet article.

Le créatif.

Les derniers Jedi n’est pas un film parfait (y en a t-il parmi les blockbusters ?), mais à mes yeux de cinéphile et fan de Star Wars, il
remplit amplement sa mission. Parce qu’il propose quelque chose. Il tente. Le Réveil de la Force (l’opus précédent, supposé être le
démarrage de la nouvelle trilogie) faisait une synthèse de l’univers Star Wars. Au point qu’on l’a souvent qualifié de remake déguisé. Je lui
trouve de nombreuses qualités, mais pas celle de l’originalité, je le reconnais. Pour moi, il servait de jonction entre l’ancienne et la
nouvelle génération. Un film qui présente l’univers dans ses grandes lignes (thématiques) pour les jeunes, et qui remet en selle les vieux de
la vieille dans mon genre. Il reprenait parfaitement le flambeau épique et les codes, sans oublier le cœur de la dramaturgie Star Wars : la
filiation.

La suite, Les derniers Jedi, poursuit le travail et surtout va là où on l’attendait : en proposant quelque chose de « neuf »
(en tout cas il plante ses graines). Quitte à déranger une partie du public. C’est le problème des phénomènes de cette ampleur : ils sont si
massifs que la moindre variation va autant plaire à certains qu’être haïe par d’autres. Les critiques du public sont partagées justement
parce que le film fait le choix de proposer quelque chose. Il prend un (petit) risque. Et donc se faisant, une partie du public saute de joie
sur leur fauteuil, l’autre crie au gâchis. Notez que si le film n’avait rien proposé de neuf, la majeure partie aurait hurlé au scandale (à
juste titre). C’était donc couru d’avance : il est impossible de faire l’unanimité avec un film de la saga principale Star Wars (je mets de
côté les « spin-of » qui ne répondent pas aux mêmes critères-exigences et par conséquent, ayant un cahier des charges et des attentes moins lourds, peuvent plus facilement faire consensus, encore que…). Quels que soient les choix artistiques, ils plairont forcément à une partie du
public et pas à l’autre. Vous serrez dans l’une des deux catégories cette fois, peut-être dans l’autre pour le prochain film (à condition de
rester curieux).

Encore une fois, tout n’est pas formidable à mes yeux dans ce film (tout le passage du casino et ce qui en découle
est mal fichu), le manque d’émotion dans des passages qui se devraient forts… Toutefois, il a le mérite d’y aller, de s’amuser, et, je le
pense, de préparer la suite avec intelligence tant les pistes sont nombreuses et intéressantes.

Et j’ai envie de croire que Disney (et en particulier les producteurs de la franchise) seront malins dans
la suite. Ils ont tous les outils pour. Rogue One (l’épisode indépendant sorti entre les deux opus de la nouvelle trilogie – il faut suivre
qu’on vous dit !) a démontré que parfois les producteurs ne sont pas l’ennemi du créatif, de la prise de risque, puisque les reshoots massifs
qu’ils ont imposés ont - semble t-il - permis cette noirceur bienvenue dans le film, ce que le réalisateur n’avait pas osé de lui-même
initialement. Toute la force de Rogue One repose justement là. Dans cette décision des producteurs d’aller jusqu’au bout de leur idée.
Enfin.

J’ai envie d’être confiant et de me dire que la suite de la trilogie, et donc de la franchise, sera à la hauteur. Et
contrairement à Mr Thomas Schauder, je trouve que si Les derniers Jedi ne crée pas de mythe, c’est justement parce que le mythe a été usé
jusqu’à la trame par la série et que pour en recréer, il faut repartir de (presque) zéro (pas tout à fait puisqu’un mythe ne part jamais de
zéro, au contraire, les cendres de celui-ci vont alimenter le prochain). C’est à mes yeux ce que raconte cette nouvelle trilogie. Le mythe
initial était si fort qu’il faut le détruire progressivement pour en former un nouveau. Ce sera la mission de la suite. Des suites.

Il y a assez d’esprits malins parmi les réalisateurs et producteurs (Kathleen Kennedy, JJ Abrams…) pour savoir cela et agir sciemment dans
cette optique. Intelligemment, Disney laisse faire, semble t-il (Rogue
One en est l’exemple).

Le réveil de la Force à fait frémir l’adulte-fan que je suis tout en lui faisant comprendre qu’il était
temps de partager « sa » saga culte. Les Derniers Jedi me raconte que tout mythe prend fin, même si cela me déplait, et plutôt que de tourner
éternellement en rond, il va falloir en créer un nouveau dans le cadre imposé autrefois par Maître Lucas.

Quant à savoir si le nouveau mythe sera à la hauteur, ça, c’est une autre histoire.

J’ai hâte de voir les suivants pour le savoir.

PS : maintenant, parmi les « spin-of », je rêve de films qui se servent de l’univers Star Wars sans pour autant nous servir la même soupe
obligatoire (combats spatiaux, la Force, etc.). Par exemple une bon film de braquage dans l’univers de Star Wars. Un excellent polar. Où,
pourquoi pas, un drame ? L’univers étant un prétexte qui apporte un
cadre supplémentaire pour enrichir, pas une contrainte. Pas vous ?
You Will Never Understand If You Are Not One Of Us
10 participants

11 réponses

Membre hors ligne

5 sujets 93 réponses

21/12/2017 15:05 Message non lu

J'ai adoré ces opus malgré quelques bémols : l'omniprésence de l'humour Disney qui plomb le film (l'humour de Poe non merci) ou pas (Luke qui balance le sabre laser :D au début du film).

Rian Johnson s'est bien laché sur les références aux deux trilogies : mention de "Dark Sidious", présence de Maître Yoda, impact de la balle de Boba Fett sur la main robotique de Luke, le message de Léia rediffusé par R2D2, les deux lunes sur Ach-to, etc...

La musique toujours aussi prenante, merci John Williams !

Visiteur

21/12/2017 21:49 Message non lu

Toujours pas vu donc je lis pas ton post mdr

Admin hors ligne

97 sujets 1182 réponses

24/12/2017 11:36 Message non lu

Pour moi je l'ai vu
Et j'ai hâtes de voir la suite !!

Admin hors ligne

429 sujets 2063 réponses

24/12/2017 13:34 Message non lu

Hate de relire ton message (mais la jai pas le temps)
Car j'adore tout lire autour de star war

Jai bien aimé le film moi aussi !!! bien sur jaurai aimé avoir le film que je desirai tant mais on peu quand meme dire que le travail realisé dune mains dartiste est exemplaire !!!

On peut ne pas aimer la grosse machine autour
mais je crie au chef d'oeuvre visuel et d'ambiance

Tintintin tiiiin ..!
"Vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde?!"

Membre hors ligne

26 sujets 463 réponses

28/12/2017 11:14 Message non lu

un bon film mais qui, comme le 7, n'est pas au niveau de la première trilogie en terme de ressenti, d'émotion et de souvenirs :)
Mnementh62:
THE DIVISION - Agent
RAINBOX SIX SIEGE - Bleusaille

Membre hors ligne

2 sujets 245 réponses

28/12/2017 14:09 Message non lu

Je suis aller voir le film hier
perso j’ai bien aimé !
pour moi du grand Star Wars

Membre hors ligne

2 sujets 8 réponses

30/12/2017 01:00 Message non lu

Bon film malgré quelques incohérences scenaristiques.
Meilleur traitement de Kylo ren que dans le 7

Membre hors ligne

8 sujets 474 réponses

01/01/2018 20:03 Message non lu

Bonjour, j'ai vu le film aussi, bon dans le 7 je me plaignait du fait qu'il n'y avait rien de nouveau en terme scénaristique par rapport aux anciens, il semblait n'être qu'un récapitulatif de l'univers, et ce 8eme viens tour bouleverser avec une pureté au niveau de la découverte de la FORCE, et il est un peu trop riche de scénario et rebondissements...

Voici comment ma femme a du comprendre le film, elle a beaucoup aimer comparer au 7 et elle à aimer les autres avec anakin adulte sûrement du à l'acteur car elle me réclamer d'autres film avec lui...
Voici donc Star Wars 8 vu par beaucoup d'esprits innocents ...


Présentation LCBN - PS4 : DOLF-Christopher - Joueur de BATTLEFIELD 1

Membre hors ligne

10 sujets 189 réponses

07/01/2018 10:52 Message non lu

Je crois que ce qui m'a le plus dérangé pour ma part c'est la séquence avec Léa en super woman...

Depuis le temps qu'on sait qu'elle est une Skywalker et que la force est puissante dans sa famille, j'ai été un peu déçu de la façon dont ils nous l'ont montré l'utiliser...

Concernant ta remarque @Mnementh62, c'est sûre qu'on est loin de la trilogie originale et de la trilogie de préquel mais je crois qu'on doit vraiment l'aborder sous un autre angle pour la savourer.
You Will Never Understand If You Are Not One Of Us

Membre hors ligne

7 sujets 142 réponses

05/02/2018 16:40 Message non lu

Alors, je me permets de déterrer un poil ce sujet, parce que j'aime déterrer des choses, surtout des [CETTE BLAGUE EST ANNULEE POUR CAUSE D'INCITATION EVIDENTE A LA PEDO-NECRO-ZOOPHILIE]

*tousse* Et donc ! Mon p'tit avis d'optimiste sur SW8. (avec spoilers évidemment, je préfère prévenir au cas où !)
Déjà, Leia qui "vole", ça m'a même pas dérangé, puisqu'on est dans l'espace, y'a genre zéro gravité, certes elle utilise clairement la Force mais même avec ça, elle est pas spécialement en état de bouger comme si y'avait rien x)

Ensuite, les comparaisons avec la trilogie originale, voire la prélogie... J'aime pas vraiment ça, mais avec le 7 je peux être bien d'accord sur sa ressemblance avec le 4 (j'ai quand même apprécié parce que j'suis quelqu'un de simple et d'optimiste, probablement trop du coup >.> ). Mais ici, on parle du 8, et là, Johnson a pris pas mal de risques, et les quelques détails que j'ai pas trop appréciés sont assez minimes (pour l'un d'entre eux, il semblerait que ça soit juste la logique et la physique à la sauce Star Wars, notamment dans l'espace, donc bon). L'humour, je l'ai apprécié également (je vous ai dit que j'étais souvent simple et optimiste ?), et quand on regarde un minimum le déroulement du film, quand il se passe un truc important, y'a pas de blague, pas d'"humour à la Disney" (oui alors ça aussi, "humour à la Disney" c'est vraiment de la grosse connerie aussi, certains doivent dire ça juste parce que dans leur tête, Disney = films/dessins animés = trucs pour enfants = humour de bas étage, alors que bon, y'a plusieurs niveaux de lectures donc tout le monde y trouve son compte, mais je divague. Vague.).
Accessoirement, j'ai trouvé la bande son de cet opus meilleure que dans le 7 (le thème de Rey, celui de Snoke couplé au pétage de câble de Kylo Ren, même la première bataille !).

En bref, j'ai aimé, j'en redemande volontiers, j'ai hâte de le revoir chez moi, aimons-nous les uns les autres (bordel de merde) quel que soit notre avis dessus, et puis que la Force soit avec nous :D

Membre hors ligne

10 sujets 189 réponses

06/02/2018 06:20 Message non lu

Yeah merci d'être venu réanimer un coup ce topic.

J’etais un peu déçu du manque de feed-back.

J’aurais plutôt misé sur un humour « Marvelesque » pour ma part mais rien de trop dérangeant.

Il serait temps pour moi de le revoir une deuxième fois.

En attendant les premières images de Solo sont sorties ❤️
You Will Never Understand If You Are Not One Of Us

Activité du forum

Il y a 1 utilisateur sur le forum

1 visiteur
Le Club Bordé de Nouilles & GGdepuis 2016
propulsé par NeoFrag